Oui au rassemblement républicain… Mais ensuite ?

,

 

Les résultats du premier tour des élections cantonales montrent une abstention record et la confirmation du vote important en faveur du Front National.

La paupérisation de la population est un phénomène majeur, pas suffisamment pris en compte. Lorsque cette peur légitime rencontre des courants politiques qui se construisent sur le rejet de l’autre, historiquement, cela a toujours amené la prise de pouvoir par l’extrémisme politique.

Au cours d’une élection, il faut faire face à nos responsabilités. Si les idées peuvent être différentes, les valeurs démocratiques sont incontournables. La constitution d’un Front républicain est prioritaire et indispensable.

Mais ensuite ?

Au lendemain du second tour, il faudra analyser réellement les enjeux de la France de 2011. Nous ne pouvons nous satisfaire d’élections par défaut. Nous avons besoin d’élections fondées sur l’adhésion à un projet.

Il nous faut, en France, un projet qui réaffirme les valeurs républicaines et explique comment nous pouvons faire société dans l’avenir. Pour cela, il est indispensable de :

– Réduire la paupérisation des classes moyennes, car la France est une République sociale.

– Combattre la peur ressentie vis à vis des personnes musulmanes et retisser le lien social entre les générations, car la France est une République laïque, une et indivisible.

– Transformer la gouvernance politique pour réduire la distance entre les citoyens et les élus, car la France est une République démocratique.

C’est l’enjeu de la génération politique à venir, il y a urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *