Mediapart et les quotas de la FFF

,

Les actuelles révélations de médiapart me rendent mal à l’aise. Républicain, je défends la liberté de la presse. Républicain, je ne peux que me mobiliser contre une éventuelle politique de quotas qui serait envisagée par une fédération sportive. Républicain, je désapprouve l’utilisation d’enregistrement d’une réunion de travail, sans que les personnes en soient prévenues.

Oui, je participe et j’agis pour combattre en France et en Europe la montée des idéologies xénophobes, racistes et où la peur de l’autre est entretenue pour créer des tensions dans la cohésion sociale de notre pays.

Mais, que penser aussi d’une personne qui enregistre des propos sans en avertir les autres ? Ce sont des techniques et façon de faire qui peuvent aussi nous rappeller le fonctionnement de régimes totalitaires.

Que penser, si nous, dans nos réunions de travail, nous devons imaginer que nos propos sont peut être enregistrés ? Une réunion de travail ce n’est, ni une prise de parole institutionnelle, ni un acte politique. La démocratie a aussi besoin d’une liberté de parole.

Nous avons tous une responsabilité dans le fonctionnement de notre démocratie. Nous devons tous nous battre pour la promouvoir. Sachons faire preuve d’éthique, l’éducation reste pour moi la meilleure manière de lutter contre le racisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *