Apprentissage des langues en Europe… La France a le bonnet d’âne

,

La Commission européenne a publié le 21 juillet la première étude sur les compétences linguistiques en Europe. L’enquête menée dans 14 pays européens relève des écarts encore très importants entre les pays : alors que les élèves suédois et maltais maîtrisent bien au moins une langue étrangère, les Anglais et les Français sont les derniers de la classe.

Près de 54 000 lycéens ont participé à l’étude de la Commission européenne sur les compétences linguistiques. Dans chacun des 14 pays participants, ces élèves ayant accompli le premier degré de l’enseignement secondaire (niveau brevet des collèges) ont passé des tests dans les deux langues étrangères les plus fréquemment étudiées. En total, les cinq langues les plus étudiées en Europe sont l’anglais, l’allemand, le français, l’espagnol et l’italien. En général, les jeunes Européens ont encore du travail à faire dans les langues étrangères. Selon la Commission, moins de la moitié d’entre eux maitrise bien leur première langue étrangère et seuls 25% sont compétents dans une autre langue. En outre, 14% des élèves européens ne savent pas s’exprimer dans leur première langue étrangère (et 20% dans la deuxième langue enseignée).

Le pourcentage des bons élèves varie énormément d’un pays à l’autre. A Malte et en Suède, plus de 80% des jeunes étudiants sont compétents dans leur première langue étrangère (en l’occurrence : l’anglais). En revanche, en France, les élèves anglophones ne sont que 14%, et en Angleterre, où la première langue étrangère étudiée est le français, seuls 9% des étudiants le maitrisent bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *