humanisme

Arlette Fructus, Secrétaire générale adjointe du Parti radical, Adjointe au maire de Marseille, Présidente de l'UDI 13

Le société française vit actuellement plusieurs crises. L’humanisme propose des valeurs de solidarité, de reconnaissance de l’autre et respect mutuel qui sont des richesses essentielles pour construire la sociéte de demain. Gilles Le Bail dans son livre place au cœur de sa réflexion une analyse réaliste qui remet l’Homme au coeur de nos pré-occupations.

Marie Claire Restoux, Championne olympique de Judo, Ancienne conseillière technique du Président de la République,

,

Dans un monde où les changements sont de plus en plus rapides et de plus en plus profonds, nous devons apprendre à agir autrement. L’innovation, l’éducation, l’anticipation sont essentielles. Dans ces contextes, les valeurs humanistes doivent guider nos actions. Gilles Le Bail, dans son livre « Et pour que Marianne chante à nouveau » dessine un avenir […]

Philippe Guglielmi, Maire Adjoint de Romainville et Conseiller Régional d'Ile de France

    Les valeurs républicaines sont le fondement de la société française. Nous devons les promouvoir sans cesse, face à l’obscurantisme, au racisme ou l’ignorance, afin de construire le vivre ensemble nécessaire à la cohésion sociale et aux liens entre les générations. Gilles Le Bail, dans son livre « Et pour que Marianne chante à nouveau » […]

François Vercoutère, Délégué général de la Fédération des Centres Sociaux de France

  Gilles le Bail dessine, à partir de son histoire et des convictions qui se sont forgées dans son parcours, une société plus humaine, plus juste. Comme beaucoup de personnes engagées dans l’éducation populaire nous pouvons dire avec lui que c’est possible de construire cette société là. Les associations l’inventent un peu tous les jours. […]

Convention Geneve Anniversaire

,

Anniversaire de la convention de Genève et Anders Behring Breivik psychopathe norvégien. Il y a soixante ans, la convention de Genève, concernant les réfugiés, était signée. C’était le 28 juillet 1951. Elle permettait d’aider des millions d’hommes, de femmes et d’enfants fuyant la persécution, les guerres et la torture. Elle garantisait une protection et l’espoir […]